mardi 8 janvier 2013

Auvergne 9



Pour commencer par le premier Bouquet


Bouquet5-copie-1

Il y a en tout adulte un enfant qui veille et dont la seule présence de fruits défendus par leurs épines ressucite les ardeurs. Nos mains sont violettes de sucres et la récompense gouteuse et acidulée des baies et des petites pommes sauvages nous a mis en appétit . Nous redescendons lentement au village, c'est si difficile de s'arracher à un lieu qui vous a enraciné en quelques heures et inventé de nouveaux mots...

auv90.jpg

Ce petit Puy n'a en apparence rien d'extraordinaire en comparaison d'autres montagnes plus impressionnantes mais  j’ai la certitude qu’un bon mois de marche sur ses flancs et les champs qui les tricotent n’en épuiserait pas les surprises. J’y ai retrouvé les parfums et les formes de la terre affricaine, couleur du fer et personnages de glaise éternelle.


Pique nique dans un champ tranquille. L'horizon est de nuances si douces, qui s'offrent sans résistance à l'étreinte du regard et se meuvent comme une vague, le ciel si transparent à peine ponctué de quelques nuages que je donnerais bien le signal d'une sieste dans l'herbe rase. Le silence ici est tout simplement inimaginable, c'est tout juste si au loin nous entendons les clarines de troupeaux. Ce pays là nous restitue à notre corps et l'ouvre tout grand aux sensations. Elles glissent en nous, s'accrochent un peu et s'en vont, nous laissant le regret de ne pas être là toujours, en ce lieu où se passe si peu de choses que tout pourrait arriver...


photos-sur-articles-tronques-1960_2.jpg

Mais pas bien loin, sur les hauteurs, nous attend l’Abbaye de Mègemont.
Pas de nostalgie!
Fondée au XIIème siècle par le Comte d’Auvergne elle se trouve dans un délicieux vallon  très arboré mais tout de même situé à 900 mètres d’altitude:



photos-sur-articles-tronques-1938_2.jpg
 
 
Cette belle abbaye cistercienne a connu bien des vicissitudes. Les huguenots la mirent à sac vers 1575 puis les moniales- car il s’agissait d’une abbaye de femmes – la cédèrent à un ordre  qui la laissa doucement se dégrader avant de l’abandonner.
Elle fut transformée en bergerie avant qu’une association, dont font partie nos hôtes à Lempdes sur Allagnon, ne décide la commune à racheter le bâtiment, depuis classé aux monuments historiques et que des restaurations assidues autorisent aujourd'hui à s'ouvrir à des concerts et autres manifestations qui lui rendent un peu de vie

 
auv93.jpg
Nous n'avons pu visiter ce bel édifice fermé ce jour là, mais qu'à cela ne tienne, la beauté des herbes et des fleurs et la compagnie des insectes locaux va nous occuper un bon moment!

auv94.jpg

Ici une très jolie sauterelle dont vous apprécierez la belle taille et surtout le tempérament peu farouche!
Là une Argyope de belle taille elle aussi:

DSCN3091.jpg

Je profite comme toujours de ces moments où le temps ne nous laboure pas  pour herboriser et voici le petit bouquet qui va accompagner notre promenade et celui des fruits de saison.

DSCN8990.jpg
Je ne me lasse pas de regarder ces petites fleurs toutes simples d’une délicatesse infinie, on n’imagine pas la variété de nuances des linaires, des scabieuses qui composent essentiellement ce bouquet champêtre, de la taille d’un poing de bébé.

Avant de nous diriger vers Saint -Floret, nous arrêtant à tout instant pour photographier ici un vieux monument, là un buisson de fleurs, nous écouterons rouler un  ruisseau de montagne qui dévale sur les cailloux avec un bruit têtu et frais:

cascade.jpg
 
Mais la  route là encore se fait pressante, nous sommes affamés de ce pays ( car c'en est un pour nous qui bougeons si peu depuis plus de 20 ans après avoir tant voyagé) nous allons vers d'autres cailloux … et ils auront de bien étranges histoires à nous conter.

Aucun commentaire: