mardi 8 janvier 2013

Musique Peinture, Poésie, Penser *5* Instruments de musique du Moyen-Âge



Il y a de la musique dans le soupir du roseau... si les hommes pouvaient l'entendre
. Lord Byron.

Merci à Valentine qui il y a quelques temps avait suggéré un moyen de ne pas fermer ma page en suivant un lien

à Jean-Pierre qui préfère les MP3 aux pop-up et il a bien raison
car de leurs voeux ou soucis d'écoute est sorti le petit player qui désormais accompagnera mes textes


Avant d’aborder la musique des troubadours et trouvères ainsi que deux numéros spéciaux consacrés, l’un à Hildegarde von Bingen, l’autre au Llibre Vermeilh de Montserrat, faisons première halte auprès des instruments de
musique utilisés au Moyen-âge puis début de la Renaissance.

J’ai divisé cet article par familles d’instruments afin de ne pas alourdir la page par des photos. Il y aura donc trois articles dont celui-ci.
Il suffira de cliquer sur la petite flèche du MP3-dewplayer ( en blanc et vert ) pour écouter le son de chaque instrument, seul ou en formation.

Tout d’abord la très riche famille des instruments à vent. A la Renaissance, elle prendra le pas sur les instruments à cordes qui, au Moyen-âge, avaient la préférence des troubadours et ménestrels.


La Flute de Pan, instrument universel s'il en est.
Celle-ci sonne merveilleusement et l'artiste joue d'une façon très naturelle ces silences d'articulation ( petites interruptions du son qui découpent la phrase en unités de sens) qui sont sans doute autant liés à un souci de rigueur interprétative qu'à la facture de l'instrument et la difficulté d'obtenir un legato (lié) parfait.

http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/flutedepan.mp3
flute-de-pan.jpg


La Flute double, fille de l' Aulos double Egyptien, l'une des deux flutes servait le plus souvent à accompagner avec une note tenue. La difficulté résidait sans doute dans la tenue en bouche des deux becs et la répartition du souffle


http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/dubleflute.mp3



flute-doubles.jpg


Le Chalumeau, ancêtre des instruments de la famille de la clarinette, à perce cylindrique et anche simple. Le morceau qui suit est tout simplement entraînant et joyeux comme une de ces danses de nos campagnes que l'on entend parfois dans des festivals folkloriques et qui mourraient si des amoureux ne les maintenaient en survie artificielle.


http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/chalumeau.mp3

chalumeaux.jpg




La si merveilleuse Cornemuse dont n'existent pas moins de 36 variétés dénombrées dans le monde et dans l'histoire. Instrument aux sonorités envoutantes et tour à tour mélancoliques ou joyeuses. Je dois avouer que c'est instrument qui me fascine.
On entend une vielle à roue pour commencer ( ce que l'on nomme aussi Hurdy- gurdy) * ( rectification, ce serait la basse de la cornemuse que l'on entend au début, merci à Jean-Pierre qui connait bien cet instrument de sa chère région)

http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/Bagpipes.mp3


cornemuse.jpg



Le Cromorne, sorte de cor en bois courbé par chauffage aux sonorités très douces, qui en font un instrument proche du hautbois.


http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/cromorne.mp3

Cromorne.jpg




Le Gemshorn qui signifie "cor de chamois". Il s'agit en fait d'une flute en corne de chamois entièrement bouchée à l'exception d'une petite fente par laquelle on souffle. Musique de berceuse...

http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/Gemshorn.mp3
gemshorn.jpg



Les  Flutes à bec que chacun connait et dont je ne me lasse pas tant cet instrument est expressif.

http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/ensemblefluteabecs.mp3
flutabec.jpg

La Saqueboute, ancêtre du trombone.
Son nom viendrait de la contraction des verbes de l’ancien français sacquer et bouter (tirer et pousser). Instrument qui comme tous les cuivres chauffe vite et  a tendance à ne pas être juste sur toute sa tessiture...

http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/trumpet.mp3




saqueboute.jpg

Le Serpent, instrument à vent de la famille des cuivres, quoiqu'il soit en bois recouvert de cuir ( le saxophone est un cuivre de la famille des bois...)
Son origine est attestée dès 1580 mais on n'a en vérité aucune idée de sa date de naissance.
Sa tessiture grave en fait un proche du tuba. J'adore cet instrument pour son aptitude à jouer faux en toute impunité...
Comme il va son pas à la fois rond et trébuchant
ce bonhomme d'instrument
que rien ne semble pouvoir inquiéter.

http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/serpent.mp3



serpent.JPG


Bonne écoute!

Ces extraits musicaux proviennent du prodigieux disque de musique ancienne du Music Consort of London dirigé par le regretté David Munrow.





1 commentaire:

Viviane Lamarlère a dit…

Commentaires
Ah, que voici une page qui me plaît !
Pas besoin de dire que je vais y revenir plus d'une fois...

Moi la cornemuse, ça m'amuse
J'en cherche une qui pourrait tenter
Un jour de fête ou de printemps ma tendre muse
J'en connais le doigté et les sons guillerets pour danser

Vivent la loure et la chifournie !
Commentaire n°1 posté par Merlin le zeteticien le 28/02/2008 à 16h54


Mais tu ne m'avais jamais dit que tu savais jouer de la cornemuse!!! décidément, tu me surprendras toujours, Merlin.
Encore un point commun avec Michel qui lui aussi se cherche une cornemuse, mais j'ai un peu peur de la puissance sonore de cet instrument que l'on donnait aux valeureux soldats écossais pour affronter l'ennemi.
Mille merci de ton joli poème
si tu as eu comme moi des difficultés à écouter les dewplayers, il suffit d'actualiser la dernière version de firefox.


Réponse de Russalka le 29/02/2008 à 10h02


Attention, si tu parles de Trouvères et des Troubadours, il faudra parler de mon papa , GRRRand spécialiste (mais complètement oublié... Il a dit qu'il était parti les rejoindre, c'étaient ses meilleurs amis)
Commentaire n°4 posté par Valentine le 28/02/2008 à 17h39

J'ai utilisé la fonction pop up, car nouvelle fenêtre cela faisait une immense fenêtre, là on a un petit rectangle qui saute discrètement sur la gauche qu'il suffit ensuite d'agrandir ( essaie sur cornemuse)
Pour parler des trouvères et troubadours, j'espère que tu me donneras le nom de ton papa et les références précises de ses ouvrages, cela me facilitera les recherches car en ce moment suis un peu bousculée.

Mille bisous, Valentine;
Réponse de Russalka le 29/02/2008 à 10h07


Jamais deux sans trois !!! Petit refrain à fredonner sur les blogs amis :

Si les bisous étaient de l'eau , je te donnerais la mer,

Si les câlins étaient des feuilles je te donnerais un arbre,

Si la vie était une planète je te donnerais une galaxie,

Si l'amitié était la vie , je te donnerais la mienne.

C'est la semaine de la famille et des meilleurs ami( es). Envoies ce message à ceux que tu considères comme des amis, à moi si j'en fais partie. S'il te revient plus de 3 fois tu es quelqu'un d'adorable.
Commentaire n°6 posté par Valentine le 28/02/2008 à 18h03


promis je te le poste ce matin
hier un peu bousculée
Réponse de Russalka le 29/02/2008 à 10h10



Et la ballade se poursuit pour notre bonheur

j'ai retrouvé ici mon cromorne
qui m'a donné tant de mal pour sortir la première note (sourire)²

(un peu moins cependant que la bombarde)

merci pour tous ces autres instruments aux formes étonnantes
dont j'ignorerai encore tout sans ton article
Commentaire n°9 posté par le bateleur le 29/02/2008 à 00h01


Mais tu ne m'avais jamais dit que tu jouais du cromorne!!
décidément toi et Merlin êtes des cachottiers (sourire)
c'est très beau le cromorne, sa forme et sa sonorité sont d'une douceur incroyable...
quant à la bombarde je" crois que je n'en ai jamais entendu, mais de la même famille visiblement!

merci Luc, ami de la musique et des formes
Réponse de Russalka le 29/02/2008 à 10h22