jeudi 12 septembre 2013

Pain de montagne





Oh ce pain des montagnes
chaleur du four encore
    toute proche

De sa mie brume douce un parfum que les mots
            impossiblent
Seule ma langue
        contre la vôtre
    pourrait vous faire goûter la douleur de trancher
        au cœur blanc et mouillé la longue flamme blonde
et le geste amoureux qui résonne la pâte


Regarde
            les reliefs coupants
presque brûlés
leurs pentes assagies
    le fin dessin des routes
            on peut trouver repos sur sa croûte