samedi 29 mars 2014

La Medina de Fez




fez-maroc-.jpg
Le soleil baille encore
la Medina étire ses rues fraiches écloses
dont le courant pressé
charrie sans une pause
les jambes et les voix
des marchands de tapis et de cuivres madrés.

En grappes faseyant les navettes de soie
chantent contre les murs leurs camaïeux subtils.
La ville est un grand fil
d’Ariane cherchant chas.

Entre les bigarrures des tissus d’Orient
se glissent les parfums de cumin, de gingembre
de canelle dorée et de ce beau piment
qui brûle autant les yeux que les grands colliers d’ambre
dont se parent les femmes aux cils cernés de khol.

Au coin d’une ruelle des enfants, les pieds nus
sortent de leur école
et comme des moineaux qui regagnent les nues
s’éparpillent joyeux en dérobant des fruits
qu’ils dégustent moqueurs, échappant aux lazzis
d’un maraicher bougon.
Medina en fusion.

Soudain des vapeurs
affolantes
suintent
du coeur
de la ville affairée.
Le quartier des tanneurs
a ouvert ses godets
de cobalt et de pourpre, de jade et d’amarante.

On ne peut approcher
que les yeux étonnés de comprendre comment
se fabrique le monde.
Un parfum se répand
qui marie durement le sublime et l’immonde
un vestige de joie aux couleurs de la vie
se perdant dans les peurs des peaux déja mûries...



mercredi 12 mars 2014

Non ode à l'exemplarité


Exemple.

Je le déteste !

Le piétinement constant de la vie aggrave mon sentiment
et je n'ai pas le mode d'emploi de celle que je deviens
alors.

Aurais-je dû plaindre cet endroit tout constellé d'aiguilles
adresser des prières à quelque dieu obscur
me réfugier dans la nuance de vieux livres
faire mes gammes dans des godets
de tourbe?

Exemple.
Son silence d'icône ne respire plus
la moindre touffe de ses fleurs s'abandonne
distraite
sur le sable
elle attend qu'on la cueille en flagrant délit de modestie

Le miracle ne viendra pas
ou plutôt
du désert que mes mains sèmeront dans l'ombre d'un doute
naîtra l'enfance attachée au ciel
de quelques fleurs dressées
qui ne se savent pas

jeudi 6 mars 2014

Les géranium de mon jardin


Il y a quelques jours, profitant d'une des rares éclaircies sur notre région Aquitaine,
j'ai planté des géraniums variegata de chez Briant.

Geranium variegata




Ils rejoignent dans mes plates-bandes de soleil ou mi-ombre des cousins de la même espèce qui depuis des années prospèrent sans beaucoup d'eau ni de nourriture dans ma terre pauvre et sèche.
Le meilleur d'entre eux pour illuminer l'ombre est le Geranium macrorhyzum rose






Mais on trouvera aussi le merveilleux géranium à fleurs doubles
Geranium summer skies





Le prolifique Geranium Rozanne



Le pimpant Geranium Patricia qui ourle de ses stolons fleuris le pied des rhododendrons







Et enfin le Geranium magnificum qui repart de plus belle à l'ombre des digitales et anémones du Japon




Vous avez dit Géranium? En voici de belles images...